Pélargonium ou géranium des balcons - planter, entretenir - Notre site Web


Le pélargonium, faux géranium, des balcons !

Le pélargonium est une plante encore parfois appelé, géranium des balcons. Originaire d’Afrique australe, le pélargonium est une plante vivace mais gélive sous nos latitudes donc cultivée en annuelle. Là d’où le pélargonium vient, son feuillage persistant et la plante est cultivée en vivace. Ici le pélargonium demande plus d’entretien et notamment d’être mis à l’abri du gel en hiver.

Le pélargonium propose une croissance très rapide, comme une très longue floraison, du printemps jusqu’aux premières gelées. Vous les trouvez dans une large palette de couleur dans votre jardinerie préférée et il peut être conseillé de le cultiver en jardinières et facile sur les balcons le pélargonium apprécie les rayons du soleil !

Nom botanique :

pelargonium spp.

Type de plante

• Cycle : Plante vivace
• Feuillage : Caduc
• Rusticité : Plante gélive
• Famille : Géraniacées geraniaceae
• Port : Touffes
• Exposition : Soleil et mi-ombre
• Sol : Riche et drainant
• Semis :
• Plantation : Printemps
• Multiplication : Bouture
• Floraison : Mai à octobre
• Enracinement : Racines
• Zone de Culture : 10 (voir cartes de rusticité France et Québec)
• Origine : Afrique Australe
• Plante Mellifère : –
• Toxicité : –

Particularités

• Résistance au froid : Non, plante gélive
Floraison : Abondante, et croissance rapide
Entretien : À rentrer l’hiver
Ne pas confondre avec le géranium vivace

Description du pélargonium :

Le pélargonium propose un port érigé en touffe, ses fleurs sont petites, réunies en ombelles assez importantes, elles ne mesurent pas plus qu’un à 2 cm de diamètre et tronent au dessus de ses feuilles larges, rondes d’un beau vert, qui forment une auréole plus foncé qui en font sa « marque de fabrique ». Le pélargonium est très cultivé en jardinière du fait de son manque de rusticité, on le voit souvent en été orner les balcons et mais aussi dans les massifs fleuris.

Quelle exposition :

• Soleil

Quel sol ?

• Riche et drainé

Méthode de multiplication ?

Les boutures donnent de bons résultats.

Quand planter le pélargonium ?

• Au printemps, dès la fin mars en fonction de la région, attention au coup de froid

L’info du jardinier :

• Après la plantation il faut arroser le pied de pélargonium de manière régulière.
• Tout au long de l’année, retirer les fleurs fanées et les feuilles abimées.

Comment planter le pélargonium ?

En pleine terre :

Préparez les sol :
• Creusez sur la profondeur d’une bêche et sur 35 cm de largeur
• Déposez quelques cailloux ou graviers au fond pour améliorer le drainage du sol.
• Ajoutez un mélange compost à maturité et terre du jardin.

Préparez le plant de pélargonium :
• Retirez-le du pot, cassez la motte et griffez la terre pour libérer les racines.
• Trempez le dans un seau d’eau.

Mettez-le ou les plants en place
• Le pélargonium doit avoir la place de se déployer, laissez de l’espace entre 2 plants de 30 cm.
• Comblez les espaces avec le mélange compost et terre.
• Tassez bien avec le pied ou le dos d’un râteau.
• N’enterrez pas le collet.

En pot (40 à 50 cm de diamètre) :

• Au fond du pot, planchez un lie de gravier.
• Préparez un mélange compost et terre du jardin ou terreau de feuilles 50%.
• Griffez la motte de terre du pélargonium.
• Placez les plants (2 ou 3) bien au centre
• Tassez, arrosez.

Floraison :

• De mai à septembre-octobre

Entretien du Géranium des balcons :

• Très peu d’entretien : supprimer les fleurs fanées qui « pompent » inutilement de l’énergie. • Parfois les feuilles jaunisses : Supprimez-les également.
• Arrosage : l’été, surtout, arrosage régulier

Le pélargonium nécessite un arrosage assez régulier mais jamais trop d’eau. Un petit manque d’eau est même généralement favorable et dynamise la floraison. Lorsque les fleurs ont fané, retirez-les au jour le jour tout comme les également les anciennes feuilles qui jaunissent.
À la fin de l’automne placer les pélargonium en pots ou/et jardinières à l’abri du froid, dès que les températures descendent sous 4°C. Idem pour les plants en cultivés pleine terre, arrachez-les et rentrez-les pour l’hiver après les avoir placés en pot pour l’hiver. Un voile d’hivernage, dans les régions où les froids sont peu intenses, peut être placés pour les protéger en place.

Quelques variétés

Pélargonium « des fleuristes »

Classique des classiques, le pélargonium des fleuristes (P. x domesticum) est de loin celui qui propose les fleurs les plus grandes du genre. Il fleurira d’autant plus qu’il recevra une Fertilisation régulière, environ deux fois par mois. Attention, c’est une variété qui peut souffrir de trop grande chaleur et limiter sa floraison.

Pél. « Scarlet Pimpernel »

Ce pélargonium zonal propose un beau feuillage marbré et des fleurs doublée rose framboise. Il ne nécessite que peu d’arrosage lorsqu’il est installé en pleine terre et supporte les expositions mi-ombragées.

Pel. » Mosquitaway Lizzy «

Ce pélargonium est l’une des variétés qui développent des parfums qui repoussent mouches et moustiques, il profite d’une plantation en solo où il est mis en valeur sans concurrence…

Pel. roi du balcon :

L’autre classique des pélargoniums. Il propose des fleurs simples et un feuillage de lierre aux nuances rosées.

Pél. « Paton’s Unique » :

Plante vigoureuse au feuillage parfumé, « Paton’s Unique » est un pélargonium très florifère. À noter que plus les températures sont élevées, plus ce pélargonium fleurit.

Pélargonium s’accorde au jardin avec

• Rosiers, graminées, asters, achilées

Avec ou sans jardin…

Au jardin : en massif, en rocaille, en bordure…
Sans jardin : En pot sur la terrasse ou sur les balcons

Image du haut par – Domaine public – wikipedia.org

Voir aussi le géranium :

Fiche rapide :

Résumé

Nom de l'article

Pélargonium, le faux géranium des balcons

Description

Le pélargonium est une plante encore parfois appelée, géranium des balcons, ce qui crée la confusion avec les vrais géraniums. Originaire d'Afrique australe, le pélargonium est une plante vivace mais gélive sous nos latitudes, donc cultivée en annuelle. Ce pélargonium en Afrique conserve son feuillage persistant et la plante peut être cultivée en vivace. Ici, sous nos latitudes, le pélargonium demande plus d'entretien et notamment d'être mis à l'abri du gel en hiver.

Auteur

Daniel de Notre site Web

Nom de l'éditeur

Jaime-jardiner.com - LE média jardin partenaire du portail ouest-france.fr

Logo de l'éditeur


Culture

Les pélargoniums-lierres conviennent surtout à la décoration des jardinières, des vasques et des suspensions.
Les pélargoniums zonales, très faciles à cultiver en pots, eux aussi, sont utiles pour former de belles taches de couleur dans les massifs.
Installer les pélargoniums à feuillage odorant dans des potées sur la terrasse, sur le balcon ou en bordure d’allée pour profiter de leur parfum.


Les géraniums apprécient un substrat drainé. Aussi, laissez sécher la terre en surface entre deux arrosages. Le substrat est alors frais mais sans humidité stagnante.

Quand rentrer le géranium pour l'hiver ?

Le géranium est une plante qui craint les gelées. Aussi, il faut le rentrer avant les premières gelées qui peuvent lui être fatales. La date varie en fonction des régions mais survient globalement en octobre pour les premières gelées et mi-mai pour les dernières.

Comment hiverner des géraniums ?

Choisissez un emplacement abrité mais aéré, entre 8°C et 15°C et lumineux. Arrêtez les arrosages en hiver, reprennez doucement en février-mars. Les sujets en pleine terre pourront être hivernés en jardinière, avant d'être replantés une fois le risque de gelées écarté.

Comment tailler des géraniums pour l'hiver ?

Avant d'hiverner le géranium, pensez à coupez toutes les fleurs fanées, puis rabattez l'ensemble de la plante à une quizaine de centimètres.


Géranium vivace : conseils de plantation et entretien

Très différents des géraniums "de balcons" qui craignent le gel, que l'on devrait nommer pélargoniums, les géraniums vivaces sont issus d'espèces poussant naturellement dans les régions tempérées de l'hémisphère Nord, sont très rustiques.

Du fait de leurs milieux d'origines très divers, des prairies des plaines jusqu'aux éboulis de montagne en passant par les sous-bois clairs, il existe des géraniums vivaces pour toutes les situations de jardin. Les plus connus sont ceux à fleurs bleues, comme Johnson's Blue . Cette variété pousse en touffe atteignant environ 40cm de haut, avec des feuilles très découpées vert moyen, prenant généralement de belles couleurs en automne, et de grandes fleurs bleues à reflets lavande. Elles apparaissent de mai à juillet, puis de nouveau en septembre après taille estivale. Toute la végétation disparaît en hiver pour repousser au printemps suivant.

Les géraniums sanguineum à fleurs rose sont également très populaires. Le géranium sanguineum Elke est le plus facile à cultiver. Cette plante pousse en touffe compacte et étalée, atteignant 20-30cm de haut, et s'étend peu à peu grâce à ses tiges souterraines. Le feuillage dense, vert foncé, sert d'écrin aux innombrables fleurs rose carminé qui s'épanouissent entre mai et septembre. Durant l'hiver, quelques feuilles persistent généralement à la base des plantes.

Même s'ils sont faciles à cultiver, les géraniums vivaces ne peuvent en aucun cas remplacer les pélargoniums en pots et jardinières.


Géranium : variétés, plantation et entretien

Roi du balcon et du jardin, le géranium est indémodable tant il est généreux en fleurs, en couleurs et variétés. Entre les géraniums cultivés en plantes annuelles, issus de l’espèce Pelargonium, et les géraniums vivaces qui sont rustiques au jardin, cette famille offre de multiples possibilités.

Sommaire

Présentation du géranium

Les géraniums se divisent en deux familles bien distinctes que l’on emploie de façon différente au jardin : les géraniums de balcon ou de massifs saisonniers, et les géraniums vivaces.

Les premiers sont issus du genre Pelargonium. Venus d’Afrique du Sud, ils ne supportent pas nos hivers et sont pour cette raison cultivés en plantes annuelles, même si dans les régions douces ils peuvent aussi perdurer plusieurs années en étant protégés ou rentrés hors gel. Les pélargoniums présentent des espèces diverses, mais surtout des centaines de variétés qui ont été hybridées depuis des dizaines d’années pour répondre à l’engouement des jardiniers. Ils sont effectivement très appréciés pour leurs couleurs vives et leur floraison très généreuse qui dure du mois de mai jusqu’au mois d’octobre sans faiblir. Leurs fleurs forment des grappes ou bien sont réunies en boule au sommet des tiges. De coloris vifs, elles vont du blanc au rouge ou lilas clair en passant par toutes les nuances de rose et de fuchsia. Ce type de géranium s’utilise dans les massifs annuels ensoleillés, et garnit les potées et jardinières qu’il habille d’une profusion de fleurs toute la belle saison.

Les seconds sont issus du genre Geranium. Ils sont vivaces et rustiques sous nos climats, donc constituent des plantes de massif. En grande majorité caducs, ces géraniums disparaissent en hiver, mais repoussent de souche chaque printemps et prennent de l’ampleur au fil des années. Certaines variétés sont persistantes et gardent leur feuillage même en hiver comme le Géranium macrorrhizum .Leurs couleurs sont moins vives que chez les pélargoniums, et leurs périodes de floraison sont en général plus courtes. Elles sont printanières ou estivales. Les fleurs sont solitaires sur les tiges. Leurs coloris vont du blanc au rose foncé et de très nombreuses espèces montrent des teintes bleues ou violacées. Ces géraniums vivaces s’utilisent plutôt en massifs, en bordures, en accompagnement des rosiers avec lesquels ils se marient très bien. Ils peuvent constituer de grandes plates-bandes, couvrir des talus et des sous-bois pour les espèces d’ombre. Les espèces naines ornent aussi les interstices des dallages et des allées pavées.

Espèces et variétés de géranium

Parmi les géraniums(Pélargonium) cultivés en plantes annuelles, trois principales espèces sont proposées :

– Le géranium zonale, (Pelargonium hortorum) appelé géraniums à massif, produit des fleurs réunies en boule au-dessus du feuillage. Son port est dressé et son feuillage zoné, c’est-à-dire qu’il comporte une bande transversale plus sombre au centre. Haut de 30 à 50 cm environ, il fleurit de juin à octobre en restant assez homogène.

– Le géranium lierre (Pelargonium hederaefolium) est presque exclusivement utilisé en pots, jardinières et suspensions, car son port est très souple et retombant grâce à des tiges longues et souples. Ses petites feuilles épaisses sont de forme palmée, sur une touffe de 20 à 40 cm de haut. Ses fleurs épanouies de mai aux gelées sont simples et réunies en grappes.

– Le géranium des fleuristes (Pelargonium regale, syn. Pelargonium domesticum) offre des fleurs plus grandes en bouquets opulents et un feuillage denté, très dense et duveteux. Les fleurs sont bicolores avec une nuance claire et une macule foncée, d’avril à septembre. Le port est dressé et vigoureux sur 40 à 60 cm de haut.

Ces espèces utilisées pour les jardinières et potées peuvent potentiellement se conserver d’une année sur l’autre, mais leur croissance est souvent très perturbées par la période hivernale et ont du mal à donner à nouveau de belles plantes l’année suivante.

Les géraniums odorants (Pelargonium capitatum, P. graveolens) ont un feuillage qui sent, selon les variétés, le citron, la menthe, l’ananas, la réglisse, la pomme, la rose… Ce sont les plus frileux, mais ils peuvent vivre continuellement en véranda ou être rentrés en hiver dans une pièce chauffée restant assez fraîche (12 à 15 °C) et dans ce cas persisteront tout au long de l’année. Ils fleurissent de mai à septembre et montent à 60 cm de haut environ.

Les géraniums vivaces sont rustiques au jardin et en potées, auges, rocailles bien drainées. Parmi ces géraniums vivaces, de très nombreuses espèces sont recensées, dont les conditions de culture diffèrent (soleil, mi-ombre, ombre, au sec ou en milieu frais) et les périodes de floraison s’échelonnent entre avril et septembre. Il en existe des géraniums nains hauts de 10 cm formant des tapis ras ou moutonnants et d’autres de 30 à 60 cm de haut s’étalant en touffes de plus en plus amples.

Semis et plantation du géranium

Le géranium annuel se plante au printemps quand les gelées sont terminées. Il demande un sol bien drainé, assez riche ou un terreau de bonne qualité (terreau pour plantes à fleurs). Il se place à exposition ensoleillée.

Le géranium vivace peut se planter au printemps ou en début d’automne. Il aura besoin d’un sol bien drainé, mais selon l’espèce il peut résister à la sécheresse ou préférer les sols qui restent frais.

Jardiland - Terreau géranium 20 L

Culture et entretien du géranium

La culture des géraniums, qu’ils soient annuels ou vivaces, est d’une grande simplicité. Ils ne demandent qu’un arrosage régulier, surtout pour ceux cultivés en pots, suspensions et jardinières. Pour ces derniers, un apport d’engrais tous les mois en cours de saison permet de maintenir la floraison opulente. Pour les géraniums vivaces, un apport de compost au pied en automne suffit. Ces derniers peuvent être divisés tous les deux ou trois ans.

Les géraniums annuels (pélargoniums) peuvent se rentrer en hiver, en véranda hors gel ou au garage. Ils resteront en dormance et une partie d’entre eux reprendra au printemps, après avoir été arrosée et taillée.

Les pélargoniums odorants rentrés en véranda et que l’on continue d’arroser conservent leur feuillage. Il faut baisser la fréquence des arrosages, mais éviter de laisser sécher la motte.

Les géraniums vivaces sont rustiques, on peut couvrir les souches avec un paillis de feuilles sèches qui se décomposera au fil des mois en enrichissant le sol et en le protégeant du gel.


Les maladies des géraniums et que faire ?

La rouille et la pourriture grise : elles détériorent les feuilles qui doivent être brûlées. Ensuite, traitez la plante dans son ensemble à la bouillie bordelaise.

Les nuisibles du géranium sont les araignées rouges, es escargots et les mouches blanches. Ils attaquent généralement durant les périodes les plus chaudes. Les limaces noires adorent les jeunes pousses et les attaquent de préférence à l’automne.

  • Pour éliminer les mouches blanches : il faut arroser le feuillage.
  • Les escargots et les limaces : installez des pièges à bière.
  • Les araignées rouges : elles seront traitées avec un acaricide.


Géranium : floraison, taille et entretien

Le géranium est la plante star de nos balcons. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur sa plantation, sa floraison, sa taille…

Les géraniums ont la côte. Cette fleur aux cinq pétales sublime jardins, balcons et terrasses. Appartenant à la famille des Geraniacées, le géranium est originaire d’Afrique du Sud et fleurit généralement en été, d’avril à octobre. Il existe plus de 200 espèces de géraniums, de couleurs différentes. C’est une plante vivace très facile à cultiver au jardin, néanmoins il convient de bien l’entretenir. En effet, sa plantation et son rempotage, son entretien et surtout sa taille, vous permettront d’améliorer la floraison de vos géraniums.


Video: Comment planter et entretenir des plantes grimpantes pour balcon?


Article Précédent

Raisins tolérants à la sécheresse - Comment faire pousser des raisins à haute température

Article Suivant

Crèche vivante